A travers le jeu, l’enfant découvre ses capacités et les améliore... Jouer est une activité essentielle pour lui, qui lui permet de se développer harmonieusement, tant sur le plan moteur que psychologique ou sensoriel. Voici, quelques points de repères pour vous aider à choisir le jeu ou le jouet qui lui convient. Alors, quels jeux pour quel âge ?

Pour attirer l’attention d’un enfant, un seul jouet suffit. Ne proposez pas à un enfant un jouet trop en avance sur son âge : vous le mettriez en situation d’échec.

 

quels jeux pour quel âge - bébé

 

Les jeux et jouets de 0 à 6 mois : jeux d'éveil et d'exploration

Entre 0 et 1 mois : le nourrisson a déjà beaucoup à faire et à découvrir dans son nouvel environnement. Douceur et tranquillité sont ce dont il a besoin, il faut veiller à ne pas stimuler trop intensément ses sens. 

Ce que l’on peut lui proposer : A la question "quels jeux pour quel âge", pour les nouveaux nés, il est recommandé des peluches, ou des tissus tout doux pour l’effleurer, de la musique douce (CD).

Entre 2 et 3 mois : il commence à prendre ses repères et manifeste de la curiosité à l’égard de l’extérieur. Il suit du regard les objets ou les personnes et cherche à agripper les objets qu’on lui présente.

Ce que l’on peut lui proposer: le mobile au-dessus du berceau, un hochet ou tout autre objet silencieux, facile à attraper, la poupée en tissu ou la petite peluche (sans partie dure).

Entre 4 et 5 mois : bébé commence à mieux attraper et manipuler les objets, qu’il peut passer d’une main à l’autre, ou porter à la bouche. Son champ de vision s’élargit et il apprécie les objets qui font du bruit.

Ce que l’on peut lui proposer: un tapis d’éveil, comportant différents objets (parfois sonores) et des textures variées, un mobile ou un portique avec des animaux autre à saisir.

 

Dès sa naissance,  bébé se développe à un rythme accéléré. De 0 à 6 mois, il s'intéresse déjà à ce qui l'entoure. Il reconnaît les personnes et les objets connus, distingue le jour et la nuit et  coordonne diverses actions, par exemple saisir un objet pour le porter à sa bouche. Afin de stimuler son développement cognitif (La cognition est l'ensemble des grandes fonctions de l'esprit liées à la connaissance: perception, langage, mémoire, raisonnement, décision, mouvement…), vous pouvez :

  • le placer sur le ventre et déposer près de lui divers objets qu'il sera en mesure d'attraper;
  • laisser à sa disposition des objets attrayants aux couleurs vives;
  • parler lui des actions que vous posez et de ce qui l'entoure. Découvrez avec lui son environnement en le promenant dans vos bras en parcourant la maison, le parc, l'extérieur, etc.

 

Les jeux et jouets de 6 mois à 18 mois : jeux de manipulation

Vers 6-7 mois, il saisit plusieurs objets à la fois. Il a acquis la coordination geste/visage (il peut intentionnellement approcher l’objet de son visage), il commence à s’asseoir, à ramper.

Vers 8-9 mois, il poursuit sa découverte en rampant, parfois à quatre pattes, puis en se redressant. Il lance les objets qu’il saisit entre le pouce et l’index. Il aime qu’on lui raconte des histoires.

Ce que l’on peut lui proposer : les jouets destinés à développer son adresse, cubes, jouets à secouer, à empiler, à encastrer (gobelets gigognes), rondelles en bois, ou en plastique à faire glisser sur un axe, gros cubes de construction, etc. Proposez-lui ses premiers imagiers  et des jeux de bain.

 

Choisir un jouet en toute sécurité

Respectez les consignes d’âge : la mention « ne convient pas à un enfant de moins de 36 mois » indique que le jouet comporte des petits éléments qui pourraient être avalés.

Suivez la tranche d’âge mentionnée : elle indique que le jouet est adapté aux capacités intellectuelles, ou motrices, des enfants concernés par l’âge indiqué.

La norme CE est une preuve de la conformité du jouet aux normes de sécurité européennes.

 bebe-ausylphi

securite-jouetnorme

 

 

Les jeux et jouets de 1 à 3 ans : jeux de construction et d’imitation

Entre 12 et 18 mois : les activités tournent à l’exploration, surtout quand il commence à marcher ! Ses mains sont de plus en plus habiles, pour déplacer, renverser, empiler, lancer, puis ramasser les objets. Il sait exprimer ce qu’il veut, en montrant du doigt, ou en « parlant ». Il commence, vers 18 mois, à tenir un crayon, à gribouiller… À imiter les grands, aussi.

Ce que l’on peut lui proposer: des jouets plus ou moins sonores, à tirer, à pousser, jouets d’encastrement (clés, formes à glisser dans des fentes, etc.), jeux de construction, petites percussions (maracas, xylophones, triangle), jeux pour imiter les grands (dinette), poupées d’éveil (avec boutons, fermetures, lacets), petits livres imagés, coloriages et crayons gras.

Entre 18 et 36 mois : l’enfant commence à beaucoup mieux parler, son vocabulaire s’enrichit, il apprend à s’habiller seul, à devenir propre. Il gagne aussi en précision, dans ses gestes et dans son corps. Il dessine, colorie, découpe… Son imaginaire occupe une grande place.

Ce que l’on peut lui proposer: jeux de construction (Duplo®, circuits), jeux reproduisant des univers familiers (ferme, caserne de pompiers, garage), petits puzzles simples, jouets d’imitation (poussette, aspirateur, poupées, etc.). Il commence à apprécier les activités manuelles : crayons, peinture, ciseaux à bouts ronds, pâte à modeler, pâte à sel, grosses perles, etc. Il aime aussi les petits livres et écouter des comptines.

 jeuxdeconstruction-ausylphi

 

Entre 1 et 2 ans, l'enfant acquiert la permanence de l'objet, c'est-à-dire qu'il est en mesure de comprendre qu'une chose continue d'exister même si on ne la voit plus. De plus, il est capable de reconnaître son image dans le miroir. Par le jeu, il imite une situation de la vie quotidienne, il change la fonction des objets. De plus, il est en mesure d'associer des objets à des illustrations les représentant. Il peut également montrer du doigt les parties du corps sur demande, se pointe quand on lui demande où il est.

 Voici quelques activités adaptées:

  • Jouez avec l'enfant devant le miroir. Utilisez des crayons de maquillage et faites des dessins sur son visage.
  • Jouez à faire semblant avec l'enfant comme des activités de la vie quotidienne (manger, dormir, jouer, s'habiller, etc.).
  • Créez un album personnalisé à l'enfant avec des images de son quotidien : aliments, animaux, objets du quotidien, personnes familières. Laissez-le à la disposition de l'enfant.
  • Pendant le bain, dites à l'enfant que vous devez par exemple laver son ventre et demandez-lui où est caché son ventre. Attendez qu'il pointe la partie du corps nommée.

 

La poupée : le premier jeu d’imitation

C’est entre 18 mois et 2 ans qu’un enfant réclame une poupée : elle lui permet de débuter les jeux d’imitation et l’aide à acquérir son schéma corporel, en observant l’anatomie de la poupée. Choisissez-la légère et d’une taille adaptée à l’enfant. Mieux vaut qu’elle ait des cheveux, un visage sympathique, des yeux qui s’ouvrent et se ferment quand elle dort et enfin, des articulations souples pour faciliter la manipulation. Si vous optez pour un baigneur plastique, il pourra prendre son bain avec. Une poupée simple permettra à l’enfant de donner libre cours à son imagination. Vers 2 ans, elle fait entièrement partie son imaginaire : l’enfant la considère comme un vrai bébé, qu’il gronde puis câline et couche. Vers 3 ans, amie fidèle, elle va aider l’enfant à découvrir le monde des adultes.

 

Entre 2 et 3 ans, l’enfant prend un réel plaisir à gribouiller et trouve un plaisir immense à changer le nom des personnes ou des animaux. Il peut comprendre la différence entre un et plusieurs objets, peut compter deux objets et arrive aussi dire son âge. Sur demande, il peut également indiquer quel objet est gros et quel objet est petit. Il connaît également les notions spatiales telles que «dans», «sur», «dessus» et «dessous».

 Voici quelques activités qui pourraient plaire à votre enfant de cet âge.

  • À toutes occasions, demandez à l'enfant de compter ses morceaux de fruits dans son assiette, le nombre d'objets sur la table, le nombre de boutons sur sa chemise. Comptez avec lui jusqu'à deux. Une fois ce nombre acquis, comptez jusqu'à trois, et ainsi de suite.
  • Demander lui de dire son âge et de le montrer avec ses doigts.
  • Regardez des livres et nommez ensemble des images. Demandez-lui de dire quel objet est gros et celui qui est petit.
  • Faites un parcours psychomoteur à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison. Demandez à l'enfant de passer sur les coussins, en dessous de la table. Insistez sur les notions spatiales («dans», «sur», «dessus» et «dessous»).
  • Utilisez une boîte de carton que vous pouvez décorer avec l'enfant. Prenez n'importe quel objet intéressant pour celui-ci, tel une auto, une poupée, une balle. Déplacez l'objet et demandez à l'enfant où il place l'objet (dans la boîte, sur la boîte, en dessous, sur le dessus, etc.). Vous pouvez également faire ce jeu sous forme de consigne, comme lui demander de mettre la voiture dans la boîte. Montrez-lui le bon exemple s'il éprouve de la difficulté.
  • Les déguisements
  • les premiers jeux de société faciles (loto, domino...)

  jouerasedeguiser-ausylphi

 

Quels jeux pour quel âge - Les jeux et jouets de 3 à 4 ans 

Entre 3 et 4 ans, l’enfant peut se créer un ami imaginaire. Il commence à dessiner, mais lui seul peut identifier son dessin. Il compte mécaniquement jusqu'à dix et peut compter de trois à six objets placés devant lui. Il est également en mesure de comprendre les termes « aujourd'hui », « hier », « demain ». Il différencie un garçon d'une fille et peut aussi indiquer quel objet est lourd et quel objet est léger. Il est en mesure de compléter un casse-tête de six morceaux. Il peut aussi nommer trois couleurs sur demande et nomme les trois formes de base.

  • Faites des dessins avec l'enfant. Offrez-lui seulement trois couleurs en premier. Une fois que l'enfant est en mesure de les différencier et de les nommer, ajoutez une couleur, et ainsi de suite. Dessinez des formes telles qu'un cercle, un carré et un triangle et demandez à l'enfant de vous imiter.
  • Faites un calendrier personnalisé avec l'enfant que vous pouvez accrocher dans la cuisine ou dans sa chambre. Dessinez dans les cases l'activité de la journée (garderie, sorties familiales, fêtes, anniversaires, etc.) Choisissez avec l'enfant une image que vous déplacerez au fil des journées. Regardez avec lui le calendrier et demandez-lui ce que vous avez fait hier, ce que vous ferez aujourd'hui. L'enfant se situe ainsi dans le temps.
  • Prenez un bac d'eau et plusieurs objets légers et lourds (roche, feuille, ustensile, plume, etc.). Donnez à l'enfant un objet lourd et un objet léger. Demandez-lui lequel est lourd et lequel est léger. Ensuite, déposez ces objets dans le bac d'eau et regardez ensemble lesquels coulent et lesquels flottent. Vous pouvez même faire des suppositions sur quel objet coulera dans le bac et quel objet flottera.

 

Les jeux et jouets de 4 à 5 ans 

Entre 4 et 5 ans, c’est un grand. Il peut maintenant dessiner un bonhomme têtard. Il adore les histoires, les lire et en inventer. Il distingue les parties de la journée, tels que le matin, l'après-midi et le soir. Il est capable de se souvenir de quatre objets observés dans une illustration, peut nommer huit couleurs et compter de 1 à 20.

  • Les premiers jeux de société
  • Jeu de Memory
  • Puzzles

jeupuzzle-ausylphi

 

Adapter les jouets à la psychologie de l’enfant

Il est tentant de mettre hors de portée les petits objets que l’enfant commence à saisir et à jeter. Erreur ! S’il jette par terre tout ce qui lui passe entre les mains, ce n’est pas pour vous faire tourner en bourrique, mais pour expérimenter une nouvelle compétence : il est curieux de savoir ce qui arrive à son lapin, à sa cuillère, bref à tout ce que l’on jette. Il voit bien que lorsque vous disparaissez, elle revient. Sans passer vos journées à vous baisser et à tout ramasser, laissez-le jouer et apprendre.

 

La télévision

Elle est à proscrire car l'écran fascine l’enfant qui ne bouge plus et ne s’éveille plus aux sensations de son corps en mouvement.

C’est un âge où le bébé se construit à partir de toutes les expériences qu’il fait grâce aux multiples interactions avec son environnement (physique et humain). La répétition d’un geste jusqu’à son acquisition participe à la construction de son autonomie et de la conscience qu’il acquiert de lui-même et du monde qui l’entoure.

Un contact trop répété et trop prolongé avec la télévision ou avec un jeu électronique  le rend passif.

Rien ne remplace les relations de complicité qui se créent entre un enfant et vous lorsque vous jouez ensemble.

 

Les jeux et jouets à partir de 6 ans

Dès l'âge de 6 ans, l'enfant développe sa pensée logique. Il peut désormais comprendre presque n'importe quel jeu si celui-ci lui est bien expliqué. 

Favoriser le potentiel créatif et physique de l’enfant lui permet de :

  • développer le goût du sport 
  • entraîner sa motricité fine 
  • l'initier aux loisirs créatifs et aux arts plastiques.

Jeux propices à son bon développement physique et créatif :

  • le vélo
  • les jeux de ballon
  • les ateliers créatifs comme la pâte à modeler, les perles, le collage, etc.

Bon à savoir : la motricité fine se loge dans les petits muscles des mains et des doigts. Petit à petit, l'enfant réalise des mouvements plus précis pour agripper et se servir des objets.

 jeudeballon-ausylphi

 

Sources

http://www.educatout.com/activites/complementaires/par-groupe-d-age/le-developpement-cognitif-des-enfants.htm

http://www.mpedia.fr/147-age-jeux.html

https://www.guide-maman-bebe.com/eveil-et-lecture/quels-jeux-pour-quel-age

Élever son enfant © 2006 Hachette Collections

 

NOS OFFRES D'EMPLOI